Comment bien genrer une personne trans

Mégenrer une personne trans est violent parce que ça ne respecte pas son identité et risque de lui provoquer de la dysphorie. Voici donc quelques règles de base pour réussir à bien genrer une personne trans. C’est également valable pour le prénom.

 

  1.   Parlez de la personne en utilisant son vrai genre

 

Une règle très très simple et même logique qu’il vous sera très facile d’appliquer est : il faut parler d’une personne trans en utilisant son vrai genre, pas celui qui lui a été assigné. Ainsi, si une personne est assignée femme à la naissance et que son genre est homme, il faudra se référer à lui comme à un homme. Un homme trans est un homme. Une femme trans est une femme. Une personne trans non-binaire est non-binaire. Easy n’est-ce pas ?

 

  1.  Bien genrer quelqu’un n’est pas optionnel

 

Vous n’avez pas le droit de donner une opinion sur la façon dont quelqu’un souhaite être genré. De même vous n’avez pas de droits spéciaux qui vous autorisent à déroger à la règle (sauf si la personne concernée vous l’a dit explicitement). Vous devez faire des efforts, comme les autres, pour bien genrer la personne. Vous devez aussi penser à parler correctement de la personne à l’écrit comme à l’oral.

 

  1.    Utilisez le bon genre même en l’absence de la personne

 

Ca me paraît plutôt évident. Personne ne change subitement les pronoms d’une personne cis lorsqu’elle a le dos tourné donc pourquoi le ferait-on avec une personne trans ? C’est une marque d’irrespect que de mégenrer une personne trans en son absence. 

 

  1.   Utilisez le bon genre même quand vous parlez au passé

 

Il n’est pas plus acceptable de mégenrer une personne lorsque vous parlez d’elle au passé (avant son coming-out).

Une personne trans ne change pas de genre suite à son coming-out. Elle était déjà son genre avant.

 

  1.   Utilisez le bon genre même quand vous pensez à la personne

 

Oui, même quand vous pensez à cette personne, vous devez bien la genrer. Il n’y aura pas de « police du mégenrage » pour vous corriger si vous vous trompez (si ce n’est vous-même) mais c’est une marque de respect que de s’efforcer à bien genrer la personne même sans sa tête. De plus, cela est un très bon exercice pour vous habituer aux nouveaux pronoms/accords/prénom.

Bref, utilisez le bon genre en toutes circonstances ! 

(sauf exception : cf. point 6)

 

  1.   N’outez pas quelqu’un : ceci est une règle d’or !

 

Ce point-ci est un peu plus compliqué. En effet, il se peut qu’une personne utilise des pronoms différents selon les personnes avec qui elle communique car elle n’est peut-être pas out pour tout le monde (par exemple, je ne suis pas out auprès de ma famille et j’y utilise encore le féminin bien que ça me fasse crisser les oreilles). Demandez-lui dans quels cas vous devez utiliser d’autres pronoms. Ce jonglage peut être assez compliqué mais vous règlerez les détails avec la personne concernée. Chacun fonctionne différemment et je ne peux aller plus dans les détails sur ce point-ci.

J’espère que ce petit guide vous aura aidé à y voir clair !

Publicités

2 commentaires sur “Comment bien genrer une personne trans

  1. Bonjour,

    Je prépare actuellement une thèse graphique sur le sujet, et la question de genrer une personne est primordial, en revanche il y a quelque chose qu’y ne me semble pas trés clair dans votre explication; vous dites qu’il faut nommer la personne par son genre, mais si cette personne ne nous l’a pas dit ? doit-on juger sur son expression de genre ? et si une personne a justement un allure dite « féminine » ou « masculine » mais qu’elle est cisgenre ?
    Et autre cas, un peu plus minoritaire, mais existant quand même si cette personne ne s’assimile à aucun genre ou bien que son expression de genre est totalement ambigüe et que le prisme est au milieu ou agenré ?

    Merci de votre retour 🙂
    Louis

    J'aime

    1. Bonjour, trois/quatre solutions s’offrent à toi :
      *Utiliser des tournures neutres si tu ne sais pas le genre de la personne
      *Ecouter comment la personne se genre elle-même et utiliser les mêmes pronoms/accords qu’elle
      *Te présenter avec tes pronoms pour faire savoir à la personne que c’est safe de te dire les siens et attendre qu’elle te le dise elle-même si elle le souhaite
      *Eventuellement lui demander, si c’est possible, mais faut faire gaffe à ne pas mettre la personne mal à l’aise ou l’outer, et donc pas le demander devant d’autres gens.
      En tous les cas, il faut éviter de se baser sur l’expression de genre car on peut avoir une expression de genre féminine et se genrer au masculin par exemple. En général, les gens vont quand même assez rapidement se genrer à l’oral ce qui te permet de te caler sur eux.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s