Bilan saison 4 de Lucifer

Ceci était un format post Facebook que je rend disponible sur le blog.

(Quelques spoilers mineurs mais pas de spoilers majeurs sur l’intrigue.)

J’ai beaucoup aimé la saison 4 de Lucifer. J’ai trouvé qu’elle corrigeait certains défauts que je reprochais à la série, notamment le trope du bihet. En effet, dans les précédentes saisons, les personnages bi (Maze et Lucifer), en plus d’être présentés comme bi car non-humains, n’avaient pas de réelles interactions avec des personnes du même genre qu’elleux. L’ensemble des romances et de la sexualité visibles tournait autour de l’hétérosexualité. J’en ai plus largement parlé dans cet article : https://lavieenqueer.wordpress.com/2019/02/06/le-trope-du-bi-het-dans-les-medias-lucifer-etc/

Dans la saison 3, Maze était montrée comme entreprenante avec les femmes, de façon tellement exagérée que c’était plutôt biphobe car on tombait dans le trope de la « femme bi prédatrice envers les femmes hétéro ». Mais elle n’avait aucun arc narratif saphique (entre femmes). De fait, on peut même carrément dire qu’iels avaient massacré son personnage et sa progression en saison 3 (j’ai détesté son arc narratif dans cette saison…) La saison 4 rattrape cela et donne un véritable arc narratif queer à Maze, bien construit (même si, vous vous en doutez, dans Lucifer aucune relation n’est simple).
La saison 4 corrige également le fait que les seules personnes queer/bi étaient des personnages non-humain avec l’arrivée de Eve (même si on peut néanmoins argumenter que celle-ci reste une humaine « spéciale »). J’ai d’ailleurs beaucoup aimé son personnage, rafraichissant, et les relations entre les femmes de la série en général. Elles étaient déjà bien construites (solidarité, amitié…) mais sont renforcées. Au lieu de se montrer jalouses et de se dénigrer (trope misogyne), elles se complimentent et se soutiennent les unes les autres. 
On remarquera néanmoins que seules les femmes ont le droit à un développement émotionnel les unes envers les autres dans Lucifer : les hommes ne sont pas aussi proches les uns des autres et Lucifer ne sera toujours pas montré à l’écran avec un homme. Bref, un mec ça ne doit pas être trop affectueux avec un autre mec que ce soit amicalement ou amoureusement visiblement… Il faut préserver leur virilité (sarcasme). C’est le cas dans beaucoup d’autres séries où les femmes bi sont mieux représentées que les hommes bi (même si les femmes bi restent relativement mal représentées !) 

J’ajoute également que même si Lucifer traitait déjà de sujets de société, sa façon de le faire dans la saison 4 m’a beaucoup plus touché : l’épisode sur le racisme, la santé mentale de Lucifer…
Plus généralement, j’ai trouvé que l’écriture de cette saison était plus approfondie et plus posée, avec une prise de risque faisant évoluer significativement les personnages et la narration, tout en évitant les écueils des longueurs présentes dans les précédentes saisons où les personnages tournaient en rond. Cela est peut-être dû au fait que Netflix ait repris les rênes, avec des épisodes plus longs (50 min contre 40) et une saison plus courte mais mieux rythmée (10 épisode contre 26). 

PS : qui d’autre crush sur l’actrice qui joue Eve ? *_*


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s