Raisons pour retarder une transition médicale

Ceci est un post Facebook à l’origine

Raisons pour lesquelles une personne trans peut retarder une transition médicale (en dehors de celles qui n’en souhaite pas du tout bien sûr) :

1° Elle n’est pas dans un environnement sécurisé pour pouvoir transitionner médicalement

2° Elle n’en a pas les moyens financiers

3° Elle a d’autres problèmes plus urgents qui occupent son temps et son énergie (parce qu’une transition ça demande beaucoup de démarches, ça se fait pas en claquant des doigts). Par exemple, une personne pourrait être occupée d’abord par obtenir un diagnostic nécessaire pour son handicap puis faire son dossier MDPH qui prend une plombe (le tout peut prendre plusieurs années).

4° Elle peut avoir des contrindications liées à une maladie ou autre, ou une hésitation tout du moins (par exemple la cicatrisation suite à une chirurgie peut être plus compliquée si la personne a le syndrome d’Elhers Danlos).

5° Elle n’est pas sûre.

6° La dysphorie est encore gérable autrement et elle préfère donc éviter d’avoir recours à des procédures plus compliquées de suite.

7° Elle préfère avoir des enfants d’abord (la prise d’hormone pouvant rendre la fertilité plus compliquée, certaines chirurgies rendant stériles, ou empêchant d’allaiter, etc.) Et même si théoriquement, les personnes sous T peuvent arrêter la prise pour tomber enceinte, ça peut être très éprouvant de faire le yoyo dans ses hormones alors certaines personnes préfèrent attendre et être sous T une bonne fois pour toute ensuite.

8° etc, on peut être là toute la nuit je pense :’)

En gros, c’est pas parce qu’une personne trans est out depuis longtemps et qu’elle n’a pas fait de démarche de transition médicale que 1° elle n’a pas de dysphorie 2° n’en a pas le projet plus tard (mais elle peut aussi ne pas en avoir, je redis, juste que je ne parle pas de ce cas ici). Il faut donc vraiment éviter de juger sur les apparences, parce que la personne ne vous doit pas de vous expliquer toute sa vie, ce qui peut en plus impliquer des détails particulièrement sensibles.

Par ailleurs, il y a deux discours contradictoires souvent tenus par les mêmes personnes (transmédicalistes et « féministes » douteuses faisant une étrange fixette sur les personnes trans… *tousse* terfs *tousse*). D’un côté, les hormones et les chirurgies, c’est dangereux et irréversible, alors faut pas s’y précipiter. De l’autre, une personne trans qui ne se jette pas sur la transition médicale ne serait pas vraiment trans. 🙄

La conclusion, c’est foutez la paix aux personnes trans sur leurs parcours. Faire ou pas une transition médicale n’est pas un gage de légitimité. Je sais que beaucoup de personnes cis aimeraient bien nous réduire à nos corps et nos parcours médicaux, mais il y a plus que ça dans nos vies qui entre en ligne de compte dans nos vécus et nos décisions. Incroyable je sais, les personnes trans sont des êtres humains complexes et nuancés, qui l’eut cru. #sarcasme

Allez sur ce, bon week-end 😉

8 commentaires sur “Raisons pour retarder une transition médicale

  1. Salut, ça n’a pas grande chose à voir avec l’article de base, mais est-ce que tu pourrais faire un debunk sur cet autre article : https://lesruminants.com/index.php/2021/07/23/protegeons-nos-filles/
    -En gros l’autrice fait passer l’idée que les diagnostics de dysphorie de genre seraient entrain d’exploser chez les  »filles » de moins de 18 ans (sans remettre en perspective les chiffres présentés, sans même évoquer que la major partie des personnes trans binaires sont des femmes trans)
    -Que ce phénomène serait dû à de la contagion sociale
    -Que la transition médicale non seulement n’est pas efficace mais serait aussi nuisible
    Etc..
    Voilà, byyyee.

    J’aime

    1. Salut
      Je ne suis pas transgenre mais lgbt.
      La contagion sociale ça me fait toujours rire, parce que je ne connais personne qui voudrait devenir volontairement lgbt ou transgenre avec tous les trucs que l’on va se prendre sur la gueule dans sa vie si on est différent.

      Moi j’aurais donné cher pour être hétéro

      J’aime

      1. Pareil,
        Je suis un garçon, transgenre. (Et pénulti)
        Quand je me pensais fille, quasi tout le monde avait accepté mon lesbianisme.
        Mais quand j’ai fait mon coming-out trans à ma psy :
        « Tu fait ça pour t’intégrer, pour avoir une identité, mais tu te trompes, tous les jeunes font ça aujourd’hui. »
        Ma mère m’a dit que je me faisais influencer par mon meilleur ami, trans lui aussi.

        Vous croyez vraiment que je fait ça pour m’intégrer ? M’intégrer avec des insultes et des doigts qu’on me casse ?

        J’aime

      2. Moi aussi, j’aurais donné cher pour être cisgenre et hétéro…
        Même lesbienne, ça m’allait très bien.
        Mais trans demi boy, c’est tout de suite moins pratique… Déjà que le gens pigent rien à la transidentité binaire… la transidentité non-bianire !
        Juste, si y a des transphobes qui se baladent, pas la peine de m’apeller « elle », il c’est plus court, sinon avec « ael », tu mets juste une lettre devant le e et tu deviens moins un c*nnard qu’habituellement.
        #TRANSPOWER
        mais surtout
        #LGBT+POWER

        J’aime

      3. >Mais quand j’ai fait mon coming-out trans à ma psy : « Tu fait ça pour t’intégrer, pour avoir une identité, mais tu te trompes, tous les jeunes font ça aujourd’hui. »

        ==> Ce n’est pas un psy, te répondre comme ça relève de la faute déontologique. Elle n’a pas à juger pourquoi tu es transgenre.
        Un.e bon.ne psy aurait dû te demander ce que te faisait émotionnellement d’être trans, comment tu le vis ? Quel a été ton cheminement ?

        ==> Je te dirai quand j’aborde la question qu’il faudrait aborder la thématique lgbtq dès l’école primaire pour que les futur.e.s ados se sentent mieux quand ils/elles se découvriront gaies, lesbiennes ou trans, un ami m’a sorti qu’il était totalement contre car si le sujet avait été abordé à l’école, il serait devenu homosexuel.
        Bon il me dit ça en sachant que je suis gay 😉
        Je crois que cet ami a un peu peur de devenir lgbt pour m’avoir répondu comme ça. Car je sais qu’au fond de moi pour l’expérimenter personnellement tous les jours, tu ne deviens pas lgbt, tu es lgbt depuis toujours.

        ==> Enfin, j’ai eu quelques questionnements sur mon identité de genre au début de mon adolescence que j’avais totalement oublié. En rencontrant des personnes transgenres totalement épanouies suite à leur transition médicale, ça m’a perturbé dans le sens où ce questionnement sur mon identité de genre a refait surface. Donc je me questionne à nouveau sur mon identité de genre actuellement.
        Quand j’ai eu ce type de questionnement au tout début de mon adolescence, le sujet sur la transidentité m’était totalement inconnu ! En fait, j’avais eu envie au début de mon adolescence devenir fille (sans rien savoir sur le transgenrisme). Dans mon cas, impossible qu’il y ait eu contagion sociale par les réseaux sociaux ou par un ami lgbt (ce monde m’était totalement inconnu), j’ai juste traversé une phase de questionnement sur mon identité de genre.

        ==> Dernier point, pour avoir côtoyé récemment des personnes transgenres ayant fait leur transition, je vois bien que la fille trans est bien une fille cis dans sa tête, comme un garçon trans est bien un garçon cis dans sa tête, comme moi, ou alors ce sont de très bon acteur/actrice.
        Franchement, si la personne ne me dit pas qu’elle est trans, je ne l’aurais jamais deviné. Je ne vois pas comment une contagion sociale pourrait faire en sorte qu’un garçon trans soit un véritable garçon cis à mes yeux comme une fille trans est vraiment une véritable fille cis à mes yeux.

        J’aime

  2. ça me fait toujours rire ces gens qui parlent d’influence. à les entendre, on dirait qu’il y a une vaste conspiration de personnes trans qui complotent pour faire transitionner le plus de gens possible dans le but de…quoi au juste ?

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s